Pierre, Game Designer Economique chez Gameloft

Pierre, jeune diplômé en Game Design, a saisi l’opportunité d’approfondir ses connaissances en Economic Game Design (EGD) et s’est envolé vers la spécialisation enseignée à ISART Montreal. Et à la fin de sa formation, il a intégré Gameloft en stage.

ISART BLOG : Bonjour Pierre, peux-tu nous dire comment t’est venue ta passion pour les jeux vidéo ?

De mon père, je jouais à l’époque sur ses genoux à « Dungeon Master 2 » sur Atari (oui oui, j’avais 5 ans…). Puis, en grandissant, à force de jouer, de voir différents types de gameplay, d’expériences d’univers, j’ai fini par m’intéresser au jeu vidéo sous un angle professionnel. Après un an d’études en art appliqué et architecture j’ai pris la décision d’intégrer la formation Game Design à ISART.

IB : Tu étais un jeune diplômé en Game Design (promo 2012), pourquoi avoir décidé de rejoindre la formation EGD à Montreal ?

Je sentais qu’à la fin de mes études à ISART, j’avais besoins d’un peu de temps avant de me mettre à travailler. Lorsque l’école nous a parlé de la formation Economic Game Design, j’ai immédiatement saisi l’opportunité (je crois même que j’étais le premier inscrit… ! J ). Partir à Montréal m’a permis de mûrir, d’être plus autonome et aussi de rencontrer des personnes incroyables.

IB : Quel est le « plus » de cette formation qui porte sur un métier émergent du jeu vidéo ?

La formation nous apprend à concevoir l’économie d’un jeu free to play, l’équilibrer, savoir le monétiser efficacement. C’est un réel avantage de savoir analyser et comprendre le comportement d’un joueur pour améliorer son expérience de jeu et l’amener sur son modèle freemium.

IB : Tu es actuellement stagiaire en Economic Game Design chez Gameloft Montréal. En quoi consiste ton poste ?

J’ai été chargé de construire l’économie complète d’un projet, le réguler, ajuster les valeurs afin de faire correspondre les plans de monétisation avec l’économie du jeu. Je fais également des benchmarks sur certains jeux, des analyses de données de titres déjà sortis et quelques plans de monétisations.
Je travaille actuellement sur 2 projets dont je ne peux malheureusement rien dire car ils n’ont pas encore été annoncé..
Ce qui me plait, c’est que je peux penser au gameplay en projetant les mécaniques de jeu dans un contexte économique. Je sais lire des données des équipes marketing et monétaires. Grace à tout cela, j’ai une meilleure vision du projet, des contraintes et des moyens pour y remédier.

IB : Où te vois-tu dans 5 ans?

A titre personnel, j’aimerais avoir visité quelques pays d’Asie (Japon, Chine, Corée du sud). A titre professionnel, je me verrais bien travailler en tant que GMM dans un pays nord-américain.
Si l’opportunité se présente, je resterais volontiers au Canada et à Montreal. Il fait froid mais j’adore cette ville. Les gens y sont chaleureux et accueillants, serviables, ouvert d’esprit.

IB : Un petit conseil pour les Isartiens ?

N’ayez pas peur des contacts et des rencontres informelles. Ça parait ridicule mais une simple poignée de main peut être un premier pas vers une nouvelle opportunité. Ouvrez-vous aux possibilités !!

Pour en savoir plus : www.isart.ca