Anthony Combeau, 2 minutes Animation, Président Jury Cinéma Animation 2012

Anthony COMBEAU dirige le studio 2 Minutes Animation,  dédié à la production de programmes animés 2D et 3D.
En juillet prochain à ISART, il sera Président du Jury et devra désigner le « Grand Prix du Jury Cinéma d’Animation 2012 ». Avant ce grand moment attendu par les étudiants, il est venu à leur rencontre et a découvert leurs projets.

ISART BLOG : Bonjour, pouvez-vous, pour commencer, nous dire quelques mots sur votre studio ?

Le studio 2 minutes a été fondé en 2000, à Paris. Outre notre studio angoumoisin ouvert en 2003, nous avons également une structure au Québec et une autre en Chine.
Chaque studio peut prendre en charge l’ensemble des tâches de pré-production et de fabrication jusqu’au compositing. L’utilisation novatrice des outils numériques nous permet un bon contrôle créatif tout en maintenant les coûts de production et délais de livraison.
Depuis 10 ans la société a acquis une solide expérience de la fabrication de programmes animés quels qu’en soient l’origine, le support et le mode de traitement. Initialement prestataire, 2 Minutes devient dès 2004 producteur ou coproducteur.
Nous avons travaillé sur des séries comme YAKARI, ATOMIC BETTY, SHURIKEN SCHOOL, PAT &STAN, ROSIE, TONY & ALBERTO, mais également des longs métrages : ALLEZ RACONTE, TOTALLY SPIES, APPROVED FOR ADOPTION.

IB : Quelles sont vos relations avec ISART ?

J’ai fait la connaissance de l’équipe ISART il y a 3 ans maintenant lors de la 1ere édition du Forum Blanc à laquelle nous participions. Les travaux des étudiants m’ont tout de suite impressionné de par leur qualité, à l’image de l’enseignement dispensé dans l’école.
Même si je n’ai pas encore eu la possibilité d’accueillir un étudiant au sein de mon studio, je m’efforce (avec plaisir) de suivre les travaux de la section animation. C’est donc avec un grand plaisir que j’ai accepté de présider le jury de cette année.


Anthony Combeau et les étudiants du projet « Legacy »

IB : Que pensez-vous des 3 films d’étudiants 2012 ?

J’ai personnellement un « favori », mais les 3 sont vraiment intéressants. Ils ont chacun un style graphique affirmé, une vraie originalité dans l’écriture.
Bien évidement il y a quelques maladresses ça et là, mais il ne faut pas oublier que les films sont encore en cours de fabrication et ces petits défauts font également le charme des films d’étudiants.
La qualité du rendu/compositing  est assurément la grande force des films. Tout est réellement bien réfléchi, bien maîtrisé. Pour ce qui est de la faiblesse, les étudiants n’ont pas assez joué avec les caméras, les cadrages sont parfois un peu trop « scolaires ».

IB : Quels conseils avez-vous donné aux étudiants ?

Je leur ai rappelé qu’il fallait avant tout qu’ils s’amusent à faire ce film, c’est à mon sens la clef de voûte pour obtenir un film de qualité, ils travailleront dans l’industrie du divertissement, il est donc primordial qu’ eux même prennent du plaisir. De même il est  important qu’ils apprennent à travailler en groupe,  c’est un très bon exercice pour la vie professionnelle qui s’ouvre à eux.


Anthony Combeau et les étudiants du projet « Piège à cons »

IB : Dans 2 mois, vous serez amené à désigner un projet  « Grand prix du jury 2012 ». Quels seront vos critères d’appréciation ? (scénario, technique, rythme, originalité… ?)

La réponse est déjà en partie dans votre question (rires). En effet le scénario, la technique ou encore l’originalité seront des critères importants, mais ce qui peut faire la différence c’est aussi la bonne gestion des remarques  qui ont été formulées durant les Dailies. Je suis curieux de voir comment les 3 groupes vont solutionner/gommer les petits défauts que nous avons mis en lumière. Et pour ma part cela peut être déterminant dans mon choix.

IB : Il reste encore 2 mois de travail avant les milestones finaux. Un petit mot pour eux ?

Je voudrais leur formuler tous mes encouragements pour cette dernière ligne droite, les inviter à faire attention à la gestion du temps qui leur reste.  Il me tarde déjà d’être à leurs côtés au milestone du 5 juillet !!!


Anthony Combeau, Yohan Blanc, les étudiants du projet « Il Creatore » et leur parrain Bruno Millas (Studio Hari)