Global Game Jam Paris 2012 – Part 1

Le rendez-vous mondial des créateurs de jeux indépendants

La Global Game Jam est un événement dont l’objectif est de créer un jeu en 48h.
Pour sa 4e édition, elle a rassemblé 10 797 jammers répartis sur 244 sites et 48 pays le week-end du 27 au 29 janvier 2012.
Tous ces étudiants, amateurs ou professionnels forts de compétences en game design, en programmation, en sound design ou en graphisme se sont sérieusement « éclatés » à faire émerger 2 293 jeux sur le thème de « l’Ouroboros », le serpent qui se mord la queue.

 

Paris, 16e jam mondiale avec 103 jammers et 22 jeux

Diffusée à 17h le vendredi soir, la keynote vidéo de Will Wright, Baiyon, Gonzalo Frasca, Brenda Carno Brathwaite et John Romero (oui, quand même!) a bien motivé les 103 jammers ayant investi les salles de cours de l’école du jeu vidéo de Bastille puisque 22 jeux (HTML5, Unity, XNA, WebGL…) ont été créés en 2 jours seulement ! En plus du thème, des « Achievements » facultatifs étaient proposés pour ceux qui souhaitaient pimenter un peu l’exercice.

Ce fut le cas du jeu massivement multijoueurs Snake democracy (HTML5) qui revisite le jeu de serpent classique avec 2 contraintes de taille :
– Kiloplayer : 1024 joueurs ou plus en même temps
– Hive mind : Au moins 3 joueurs contrôlent le même avatar simultanément

 

Une couverture médiatique impressionnante

sur Gamekult (trailer) :


sur Gamekult (Reportage de 40 minutes) :


sur TPS Star, Emission Gamix :


sur Jeuxvideo.com :


sur Jvn.com :


et sur le web :

http://www.gamesidestory.com/2012/02/03/carnet-de-bord-global-game-jam-2012-paris/

http://linuxfr.org/users/case42/journaux/global-game-jam-2012

http://www.afjv.com/diaporama/120129_game_jam_isart.php

 

Lumière sur cinq réalisations parisiennes

Le jeu plébiscité par les jammeurs fut Reverse of Babylon , un jeu de plateformes 2D original où le joueur doit parcourir chaque niveau deux fois, une fois de façon classique, et la seconde en aveugle, et en miroir… voir l’article consacré à ce jeu

Dans Miop, développé en WebGL, vous devez former des chaines de petits monstres qui vont vous suivre et vous permettre d’encercler les ennemis (en blanc) pour les faire disparaitre. Mais attention, si un ennemi touche votre ligne, il faut tout recommencer !

The Loop entraine le joueur dans un univers stylisé où le serpent que vous êtes se fait attaquer par toute sorte d’ennemis et de structures néfastes. A vous de les éradiquer en encerclant les ennemis de votre corps et en fonçant tête baissée sur les structures qui vous bloquent. Challenge garanti dans un cadre onirique.

La GGJ Paris a cette année encore reçu la présence des VR Geeks qui nous ont concoctés plusieurs jeux de réalité virtuelle comme  Immersive Acid Quest. Drogué et amnésique, vous vous réveillez dans un hôpital avec pour seul souvenir l’image d’un serpent. Les médicaments vous font avoir d’étranges hallucinations. Saurez-vous découvrir ce qu’il s’est passé, et différencier ce qui est réel de ce qui ne l’est pas ? (Note : uniquement jouable avec le matériel de VR)

Marrant ce Fall of Man dans lequel vous incarnez Eve qui a mangé, sur les conseils du serpent, la pomme de l’arbre de la connaissance. Forte de ce nouveau savoir acquis, elle en veut toujours plus et essaye d’engloutir toutes les pommes sans se faire repérer par la lumière divine…