Pierre, Game Designer chez Gameloft New-York

Pierre, récemment diplômé en Game Design a rejoint Gameloft NY pour un stage de Game Designer.

(pour des raisons de confidentialité, l’article est illustré de photos de NY, et non d’images des projets Gameloft sur lesquels Pierre travaille).

IB : Que fais-tu à New York ?

Par le biais de l’école, j’ai décroché un stage pour le studio Gameloft NY en tant que Game Designer jusqu’à fin octobre 2011. A la fin de mes études, je voulais une expérience supplémentaire et aussi découvrir les Etats-Unis et la façon dont on fait des jeux vidéo de ce côté de l’Atlantique.

IB : Que que représentait Gameloft pour toi quand tu as postulé ?

Gameloft est une énorme entreprise avec beaucoup de ressources et de studios à travers le monde. Travailler pour eux est une opportunité incroyable. Gameloft n’était pas une entreprise qui me faisait rêver à l’origine, mais maintenant, c’est le cas.

IB : D’après toi, qu’est-ce qui a fait la différence entre ta candidature et celles des autres ?

Je pense que c’est la motivation. Clairement, le jour où j’ai senti que je les intéressais, je n’ai plus arrêté de les solliciter, j’ai essayé de trouver des solutions là où l’on me disait que ce n’était pas faisable. Petit à petit on a réussi à trouver un moyen de mettre ce stage en place.

IB : Comment s’est passée la phase de recrutement ?

J’ai obtenu le mail des Ressources Humaines du studio de NY. J’ai donc fait une candidature là-bas. J’ai eu le droit à mon premier entretien téléphonique le lendemain à 23h, en anglais évidemment. Il s’est bien passé, et ils m’ont demandé d’envoyer quelques uns de mes travaux. J’ai ensuite effectué un test. Et une semaine plus tard, je recevais une réponse positive.
J’étais très heureux, je n’en revenais pas !

IB : Qu’as-tu ressenti quand tu es arrivé aux Etats-Unis ?

Je pense que les premiers jours, on est très déphasé, par le décalage horaire d’abord, on se réveille à 5h du matin tous les jours, et aussi par le style de vie dans cette mégapole. La vie est très décontractée à NYC, bien plus que je l’imaginais. Les New-Yorkais ont vraiment un coté relax et ils disent souvent « Working hard, playing hard ». On s’habitue très vite à cette philosophie.

IB : Et quand tu es arrivé à Gameloft ?

J’appréhendais beaucoup, j’avais peur d’être ridicule en anglais….J’ai découvert un environnement de travail très agréable. Des collègues sympas et compétents. Un format de petites équipes et des projets vraiment stimulants. L’équipe de designer est un vraiment élément clé lorsqu’on a besoin d’un avis extérieur.
Je m’occupe du Game design et du Level design d’un nouveau projet sur plateforme mobile. Je ne peux pas bien être plus clair sans briser ma NDA hélas.
Mon lead designer s’occupe de tous les projets actuels de Gameloft NY. En général, nous commençons par nous réunir pour définir le design d’une feature ou les taches à finir avant la prochaine milestone. Suite à ça, nous nous répartissons le travail. Travailler avec lui est très stimulant car il possède une grande expérience dans les jeux vidéo, et tient à la faire passer.

IB : Qu’est-ce qui t’a surpris en arrivant à Gameloft ?

L’ouverture qu’on peut trouver dans la façon d’appréhender le jeu vidéo. Faire appel à des corps de métiers vraiment différents pour avoir un point de vue critique sur certains aspects du JV et ainsi enrichir sa compréhension du marché. Des meetings réguliers, ou on discute de nos projets respectifs, d’aspect du design, d’échanges de connaissance. C’est génial de travailler ici.

IB : Est-ce que tu étais bien formé pour ce qu’on te demande de faire ?

Oui, je l’ai été, mais il ne faut pas s’arrêter là. Le jeu vidéo évolue très vite, se former en permanence et se tenir au courant de l’actualité est essentiel. Depuis mon arrivée à Gameloft, j’ai pu faire évoluer mes compétences : premièrement, sur l’Unreal engine (utilisé pour prototyper des features). Mais surtout avec les formations continues ou les newsletters que l’on reçoit chaque semaine.
Les formations vont de Powerpoint à l’UI des freemiums de Facebook. C’est très diversifié et agréable d’avoir à la fois l’occasion de travailler et de s’améliorer.

IB : Est-ce que ton expérience est conforme à l’idée que tu t’en faisais ?

Je ne m’attendais pas à trouver un environnement de travail et des équipes aussi agréables. Pour moi, c’est un vrai plaisir d’aller au bureau chaque matin.
Cette arrivée à NY est l’une des plus belles expériences que j’ai eues. En arrivant ici, je ne connaissais personne, je ne connaissais pas la ville, et j’avais juste un appartement pour une semaine. Il faut être prêt à recommencer à zéro, et seul. Une fois ce cap passé, on a la chance de découvrir une autre culture, d’autres gens, une façon différente d’appréhender le métier de Game designer. Je n’y vois que du bon !