Concours TFOU part 2

Festival d’Annecy – Jeudi 9 juin :  le court métrage « Dessine-moi notre rêve » de Maxime Orhnial, Jonathan Lévy et Diego Vérastégui remporte le prix TFOU grâce aux votes des internautes.

ISART BLOG: Un petit rappel sur le Festival d’Annecy ?

C’est l’un des festivals les plus importants dans le domaine du cinéma d’animation, tous les professionnels de ce secteur sont réunis chaque année pour repérer des jeunes talents. Nous y sommes allés tous les trois pour pouvoir profiter du Festival et assister à la remise des prix pour le concours Tfou.

IB : Quel était votre état d’esprit avant l’annonce des résultats ?

Sincèrement, nous étions très impatients de connaitre les résultats. Quand ils ont été annoncés par l’une des responsables de Tfou Jeunesse, nous étions vraiment contents d’avoir été élu meilleur court-métrage d’animation par les enfants pour cette deuxième édition!

IB : Est-ce que vous vous attendiez à gagner ?

Non, pas du tout, le secret des résultats a été bien gardé jusqu’à la remise des prix à Annecy. Nous avons été très surpris de l’annonce!

IB : Ca fait quoi d’être annoncé vainqueur en plein Festival d’Annecy ?

C’est très encourageant, sachant que c’est un festival d’animation réputé internationalement. Le directeur de l’école est venu nous féliciter pour tout le travail fourni sur ce projet.

IB : D’après vous, pourquoi votre projet a plu ?

Nous pensons que nous avons réussi le pari de faire passer le message de la diversité en 30 secondes, ce qui n’était pas la chose la plus simple à réaliser. Certainement que notre univers graphique (qui était de la 2d planaire ) et la façon dont nous avons traité le sujet ont été les principaux points qui ont plus au public.

IB : Est-ce important de participer à des concours d’étudiants ?

Oui, c’est même vital ! Ces concours sont proposés aux jeunes étudiants justement pour nous faire connaître auprès des professionnels. Le fait d’avoir participé à ce concours et d’avoir vu de très bons projets au festival d’Annecy nous donne encore plus l’envie de participer à nouveau à un autre concours.

IB : Qu’avez-vous appris en participant à ce concours ?

Plein de choses, nous avons pu voir toutes les étapes de créations d’un court-métrage en respectant des deadlines fixés par TF1. Au final, cela a été une très bonne expérience pour nous trois.

IB : Que se passe-t-il maintenant pour vous ?

Nous avons chacun des objectifs et des projets d’avenir différents mais ce dont nous sommes sûr, c’est que nous allons sans doute reformer notre groupe pour un futur concours. Nous laissons l’avenir nous montrer ce qu’il nous réserve.