Démo de jeux devant Dassault Systèmes

Vendredi 12 mars 2010, Cyril Georgin, Responsable des relations entreprises, Xavier Gouchet, Responsable R&D et Christophe Thibaut, Responsable pédagogique Game Design étaient conviés par la Direction de chez Dassault Systèmes à présenter les jeux vidéo des étudiants primés au concours 3D3.

Photo / Xavier Gouchet présente le projet Gare Aux Gourous

ISART BLOG : Quel est le lien entre le concours 3D3 et Dassault Systèmes ?

XG :Le concours 3D3 a été créé en 2004 dans le cadre d’un partenariat entre le Cube, espace dédié à la création numérique à Issy Les Moulineaux, et Virtools, société éditrice du logiciel homonyme. Lors du rachat de Virtools par Dassault Systèmes, le partenariat a perduré pour garder un contact entre les étudiants et l’éditeur du logiciel.

IB : En quoi les projets de jeu vidéo d’étudiants intéressent Dassault ?

XG : Les projets étudiants vont du domaine du jeu à l’architecture, en passant par la réalité virtuelle et les expériences culturelles. Cette diversité donne à Dassault Systèmes des pistes pour améliorer ses logiciels et s’adapter aux utilisations.

IB : Existe-il un partenariat entre Dassault Systèmes et ISART ?

CG : Il existe entre l’école et DS une relation et une synergie d’échanges toujours très riches.
XG : Les liens humains qui unissent l’école à DS sont très étroits. J’ai moi-même travaillé chez DS, avec l’équipe Virtools, avant de rejoindre ISART DIGITAL.

IB : Qu’est ce que le logiciel Virtools ?

XG : Virtools est un éditeur d’expériences 3D temps réel interactives, permettant de créer, entre autres, des jeux vidéo, et des simulations de réalité virtuelle. Ce logiciel est utilisé à ISART car il permet facilement à des personnes n’ayant pas ou peu de connaissances techniques d’obtenir des prototypes jouables en très peu de temps. La plupart des autres éditeurs, parfois meilleurs en terme de performance et/ou de rendu, nécessite une véritable connaissance de la programmation, et ne sont pas utilisables dans notre formation en Game Design.

IB : Quel était l’objectif de cette journée d’échanges chez Dassault Systèmes ?

CG : Cette journée avait pour but d’initier des rencontres plus régulières entre les écoles primées au 3D3 et les différents services, outils et projets de Dassault Systèmes. C’était également l’occasion pour Dassault de faire une démonstration aux responsables pédagogiques de leur nouvel outil « Studio ». Les étudiants ont également pu participer aux outils collaboratifs liés à « Studio ».

IB : Quel était le programme ?

CT : Voici le programme :
– Présentation des projets étudiants primés lors du 3D3 dans le grand auditorium de Dassault System devant une salle de responsables et salariés de Dassault System
– Table ronde des responsables pédagogiques des écoles représentées pour débattre sur les évolutions technologiques et du marché du jeux vidéo.
– Démonstration du « lives – Lifelike Immersive Virtual Experience Space » pour l’ensemble des invités de Dassault System.
– Présentation de « Studio » par les responsables et techniciens ayant participé au projet. Les écoles présentes étaient sollicitées pour faire un retour sur cette présentation et faire connaitre leur sentiment sur une possible intégration de « Studio » dans leur cursus à la prochaine rentrée scolaire.

IB : Qui était convié ?

XG : Les lauréats et professeurs des différentes écoles étaient présents pour présenter les projets. Chez Dassault Systèmes, 200 employés venant des diverses branches (Industries, simulation,…) assistaient aux présentations.

IB : Comment avez-vous trouvé la salle de réalité augmentée de Dassault Systèmes ?

CG : C’est une expérience à la fois visuelle et physique. L’expérience du « Lives » donne une dimension physique à une expérience virtuelle. On ne ressort pas du « Lives » comme on y est entré.

de gauche à droite : Xavier Gouchet, Cyril Georgin et Christophe Thibaut dans la salle de réalité augmentée

IB : Pourquoi est-ce Xavier Gouchet qui a présenté les projets des étudiants ?

CT : Xavier connait bien les projets. Il a pu les présenter sereinement car tous nos étudiants étaient retenus au sein des entreprises qui les ont recrutées depuis leur fin de cursus à ISART DIGITAL.

IB : Qu’avez-vous pensé du nouveau logiciel de 3DVIA ?

XG : On sent une continuité entre Virtools et 3DVIA Studio. Le nouveau logiciel de Dassault Systèmes Studio gagne également en maturité, et sa philosophie est en adéquation avec les trois corps de métiers présents dans le milieu professionnel, qui sont également les trois cursus disponibles à ISART Digital dans le département jeu vidéo : Game Designer, Game Artist et Gameplay Programmer. L’architecture du logiciel en fait un outil plus cohérent. Il pourrait être intégré à la pédagogie à partir de la rentrée prochaine.

IB : Quel impact ce genre d’événement  aura-t-il pour les étudiants ?

CT : Cette journée d’échanges fut l’opportunité de nouer de nouveaux liens avec certains services de Dassault Systèmes, qui ont montré de l’intérêt pour les profils de nos étudiants;  et ainsi pouvoir leur offrir l’opportunité de stage ou contrat de professionnalisation.